Voiture en vacances

Ecrit par admin le 1 July 2014

Vous partez en voiture ? Préparez votre véhicule et votre trajet

Prenez soin de vérifier :

  • le niveau d’huile, du liquide de refroidissement et des freins ;
  • les essuie-glaces et le liquide lave-glace pour éviter les traces qui gênent votre visibilité ;
  • les feux de position (plus la charge est importante, plus il faut abaisser les feux pour ne pas éblouir les autres conducteurs) ;
  • la pression et l’état de vos pneus et de votre roue de secours. Si vous êtes chargé, augmentez la pression de 0,3 à 0,5 bar à froid.
  • le chargement :
    • placez les objets les plus lourds au centre, dans le fond du coffre, pour assurer la stabilité du véhicule lors du freinage ;
    • ne dépassez pas le poids maximal autorisé, sous peine d’une amende. Vous le trouverez sur la plaque d’identification ou dans le manuel de votre voiture.

Respectez la distance de freinage sur route humide

Vitesse Distance de freinage sur route humide Sur une route humide, en passant de 30 km/h à 120 km/h
(soit une vitesse multipliée par 4), la distance de freinage est multipliée par 9 !

Il s’agit de distances moyennes à titre indicatif.
D’autres facteurs interviennent comme l’état du véhicule et de la route, la concentration du conducteur, le chargement, etc.

30 km/h 14,6 m
50 km/h 31,4 m
70 km/h 53,8 m
90 km/h 81,8 m
120 km/h 143,3 m

Prévention contre le vol

  • Ne laissez rien de visible dans votre voiture ;
  • fermez toutes les portes et fenêtres ainsi que le coffre ;
  • si votre véhicule est équipé d’une alarme ou d’un système antivol, activez-le ;
  • conservez les copies de vos documents de bord chez vous : ils sont nécessaires en cas de déclaration de vol ;
  • ne laissez jamais votre clé de réserve dans le véhicule.

Astuce : laissez des lingettes dans la boite à gants pour supprimer les traces laissées par la ventouse de votre GPS sur le pare-brise.

Postures et réflexes à adopter lors de longs trajet

Votre siège est-il bien réglé ?

  • Glissez un coussin dans le bas de votre dos si nécessaire ;
  • les genoux sont positionnés entre 30° et 45° pour éviter les engourdissements ;
  • les bras sont légèrement fléchis et les mains à 10 h 10 sur le volant.
  • faites une pause d’un quart d’heure toutes les deux heures pour vous aérer et vous dégourdir les jambes.

Accessoires et documents, obligatoires ou bien utiles

Sont obligatoires :

  • gilet réfléchissant pour le conducteur et chaque passager ;
  • triangle de signalisation ;
  • trousse de secours ;
  • extincteur (encore valable et dont le sceau n’est pas brisé) ;
  • documents : permis de conduire, carte d’identité, certificat d’assurance, certificat du contrôle technique, certificat d’immatriculation.

Sont facultatifs :

  • roue de secours ;
  • câble de remorquage ;
  • câble permettant de recharger une batterie ;
  • cric ;
  • feu clignotant portable ;
  • manuel du véhicule et liste des numéros de téléphone utiles ;
  • règles de conduite des pays que vous comptez traverser ;
  • petite pharmacie.

En cas d’accident ou de panne

  • Allumez vos feux de détresse ;
  • arrêtez-vous prudemment (sur la bande d’arrêt d’urgence si vous êtes sur une autoroute) ;
  • enfilez les gilets de sécurité ;
  • sortez côté passager et ne restez pas près du véhicule. Mettez-vous en sécurité (derrière la glissière de sécurité ou en hauteur si vous êtes à proximité d’un talus) ;
  • contactez les instances nécessaires en fonction de votre incident (secours, police, assurance si un remorquage est nécessaire, etc.).

« Quand est-ce qu’on arrive ? »

Pour éviter que les trajets ne semblent trop longs à vos enfants :

  • planifiez votre trajet et repérez tous les arrêts avec des aires de jeu ;
  • prévoyez de quoi les occuper: jouet, livre, cd, dvd, jeux vidéo…

Pour les tout-petits :

  • tout enfant de moins d’1,35m doit être installé dans un siège auto ;
  • le label ECE R44/04 atteste que ce siège répond aux normes de sécurité européenne… ;
  • jusqu’à 1 an, les bébés doivent toujours être attachés dans le sens inverse de la marche du véhicule.

Quelques conseils :

  • ne laissez jamais votre enfant seul dans la voiture ;
  • évitez de rouler avec les fenêtres ouvertes ou de mettre trop d’air conditionné ;
  • ne roulez pas aux heures les plus chaudes et placez des pare-soleil ;
  • prévoyez des vêtements de rechange, à boire et à manger.

Je pars l’esprit tranquille, je protège ma maison

Les gestes simples qui peuvent protéger vos biens

  • Donnez l’impression que votre habitation est occupée pour ne pas attirer l’attention. Utilisez des programmateurs pour allumer régulièrement la lumière, la radio… ;
  • soyez attentif à ce que vous communiquez sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter ;
  • veillez à fermer toutes les portes et les fenêtres. Pensez aussi à fermer la cabane du jardin et à ne pas laisser d’outils ou d’échelles dans le jardin ;
  • entretenez la végétation pour dégager la vue. La plupart des cambriolages se font par l’arrière de la maison ;
  • le cas échéant, activez l’alarme et informez le central d’alarme de votre absence ;
  • demandez à quelqu’un de passer relever le courrier, ouvrir et fermer les volets ou rideaux ;
  • cachez vos objets précieux dans un lieu difficile à trouver ou dans un coffre-fort (y compris vos disques durs et ordinateurs portables).

Vous pouvez également prévenir la police locale de votre absence prolongée. Celle-ci pourra garder un œil sur votre habitation. Il existe des formulaires de demande en ligne.

Votre bien est-il suffisamment protégé ?

Faites le test ! Dans le cas contraire, demandez gratuitement le conseil d’un expert auprès de votre police locale ou de votre commune. Avant votre départ, vérifiez que vos assurances incendie et vol sont en ordre et que vous êtes bien couvert.

 Liens utiles à propos des cambriolages

Vous emmenez votre compagnon à 4 pattes ? Papiers s’il vous plaît !

Les procédures administratives et médicales peuvent s’avérer longues et fastidieuses, surtout si vous aimez les animaux exotiques. Voici des informations utiles pour protéger votre compagnon et éviter qu’il ne soit saisi, voire euthanasié par la douane.

Voyager avec un chat, un chien ou un furet

  1. Vers un État membre de l’Union européenne :
    1. Vous devez vous munir d’un passeport européen préalablement délivré par le vétérinaire. Lié à la puce électronique de votre animal (ou à son tatouage, s’il a été effectué avant le 3 juillet 2011), ce passeport certifiera qu’il est effectivement en ordre de vaccination contre la rage.
    2. Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter la législation en vigueur dans l’État membre de l’UE où vous séjournerez. En effet, pour la Suède, le Royaume-Uni, l’Irlande, Malte et la Finlande, des procédures plus spécifiques sont d’application.
  2. Vers un pays hors Union européenne :
    1. Consultez les vaccins et formalités spécifiques à votre destination. En effet, certains pays requièrent, entre autres, que le certificat de vaccination soit légalisé par un vétérinaire officiel et/ou par leur ambassade en Belgique.
    2. Pour de plus amples informations, prenez contact avec l’ambassade du pays de destination.
  3. Depuis un État membre de l’Union européenne vers la Belgique :
    1. Si vous souhaitez revenir en Belgique avec un nouvel animal de compagnie, celui-ci doit remplir les mêmes conditions qu’au point 1.A.
    2. Si l’animal a moins de 3 mois, il ne pourra être vacciné contre la rage. Dès lors, il devra obligatoirement provenir d’un État indemne de rage pour pouvoir être importé en Belgique.
  4. Depuis un pays hors Union européenne vers la Belgique :
    1. Si vous souhaitez revenir en Belgique avec un nouvel animal de compagnie, celui-ci doit être vacciné contre la rage et accompagné d’un certificat dont le modèle a été fixé au niveau européen. Il est indispensable de vous adresser à un vétérinaire officiel sur place.
    2. En fonction du pays de provenance de l’animal, un examen sanguin des anticorps contre la rage devra être effectué 30 jours après la vaccination et avant le voyage.
    3. Si l’animal a moins de 3 mois, il ne pourra être vacciné contre la rage. Dès lors, il devra obligatoirement provenir d’un État indemne de rage (Islande, Norvège ou Suisse).

Voyager avec d’autres animaux

 Pour de plus amples informations, consultez le site du SPF Santé publique.

Posté dans Non classé |

  • Vos commentaires avec ces tags.
  • Les nouveaux commentaires sont modérés avant visualisation.
  • * = champs requis
  • Vous voulez acheter un bien ?

  • [contact-form-7 id="229" title="voulez"]
  • Présentation

  • Le blog de Crefinet est un site d'informations pratiques sur le crédit et sur l'achat d'un bien immobilier ainsi que sur tous projets qui demandent un financement.

Archives

LES PARTENAIRES DE CREFINET

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent!